Cantates pour la nativité

Bach Cantates pour la nativité comprend quelques-unes des plus célèbres oeuvres chorales de Bach: Nun Komm, der Heiden Heiland, BWV 61, Das neugeborne Kindelein, BWV 122, Liebster Immanuel, Herzog der Frommen, BWV 123, et Himmelskönig, sei willkommen, BWV 182.

Dirigé depuis l'orgue par Eric Milnes, les quatre chanteurs solistes et les musiciens offrent une interprétation fidèle aux sources historiques. Ces cantates sont interprétées sur des instruments d'époque avec un choeur qui chante à une voix par partie.

Fruits et passion

Le Festival Montréal Baroque se tient en juin de chaque année dans le Vieux-Montréal. Sa directrice et fondatrice, la gambiste Susie Napper insuffle à l'événement un air de fête, concoctant des programmes inusités et originaux. Associé à l'événement, ATMA coproduit certains concerts pour les enregistrer par la suite. Ce disque-échantillon, annonciateur de la cuvée Montréal Baroque 2005, présente des extraits des enregistrements réalisés lors des derniers festivals, dont certains encore inédits.

La Mer jolie - Chants d'Acadie

Sylvain Bergeron (luth), David Greenberg (violon), Suzie LeBlanc (soprano), Betsy MacMillan (viole de gambe), David McGuiness (clavecin), Chris Norman (flûtes)

C'est par la mer que les Acadiens sont officiellement arrivés sur le nouveau continent, au 17e sicle, sur les traces des baleiniers basques et des morutiers portugais. C'est par la mer aussi qu'ils prirent le chemin de l'exil et de la déportation, un siècle et demi plus tard. D'aussi loin que l'on se souvienne, les contes, la musique, les légendes ainsi que le folklore de l'Acadie touchent d'abord et surtout   la mer, grandeurs et vicissitudes confondues.

À l'occasion du 400e anniversaire de l'établissement des Français en terre d'Amérique en Acadie , Suzie LeBlanc, accompagnée d'une ribambelle d'instruments qui font se confondre tradition savante et musique traditionnelle, nous offre les plus beaux chants du coin de pays qui la vue naître.

Chants acadiens traditionnels: La Mer Jolie, Naufrage en mer, En montant la rivière, Avec un avocat, Le mari jaloux, Joli bois, Angle se promène, L'Escaouette, La nourrice du Roy.

Puer natus est

Concerto Palatino, Christopher Jackson (clavecin), Studio de musique ancienne de Montréal L'oeuvre de Giovanni Gabrieli marque l'apogée de la musique de la Renaissance. Sa puissance dramatique et son faste se présentent comme l'aboutissement logique de trois siècles d'écriture polyphonique. N Venise en 1557, il a étudié entre autres avec Roland de Lassus Munich avant de retourner à Venise en 1580. De 1584 à sa mort en 1612, Gabrieli est organiste la basilique Saint-Marc. Ses compositions font souvent appel à plusieurs churés, se répondant de part et d'autre de l'église. Son traitement des voix et des instruments résulte en une musique souple, libre, efficace, visant un effet immédiat; créateur du style concertant, son sens de la couleur sonore et du déploiement spatial en fait peut-être le premier musicien de l'ère baroque. Centres sur les thèmes de la Nativité et de la Sainte Famille, les hymnes de Gabrieli et d'autres compositeurs de l'époque sont des oeuvres opulentes interprétées ici avec générosité par le choeur du Studio de musique ancienne de Montréal et une merveilleuse phalange de joueurs de saqueboute et de cornet bouquin. En voilà des sons enchanteurs pour Noël !

Arvo Pärt - Stabat Mater

Christopher Jackson (clavecin), Quatuor Franz Joseph, Studio de musique ancienne de Montréal , Daniel Taylor (contre-ténor)

L'époque, autour de 1976, où l'oeuvre d'Arvo Pärt s'apprêtait à renaître dans sa nouvelle facture tintinnabulaire, l'enthousiasme soulevé par le monde de la musique ancienne qui se développait autour de lui dans son Estonie natale allait avoir, dans ses propres mots, l'effet d'une sage-femme sur ma nouvelle musique. La présente parution ATMA est unique en ce qu'elle retrouve cette atmosphère féconde dans des interprétations de ces oeuvres saisissantes - en premier lieu le Stabat Mater, d'une beauté indicible - entièrement sur des instruments anciens et au diapason baroque la = 415 Hz. Les voix pénétrantes du choeur du Studio de musique ancienne de Montréal et le Quatuor Franz Joseph offrent aussi deux visions de la célèbre mise en musique par Pärt du Credo chrétien, Summa, alors que le Quatuor seul joue Fratres (compos l'origine pour un ensemble de cordes sur instruments anciens) et l'évanescente miniature Psalom. Enfin, le contre-ténor étoile Daniel Taylor chante le touchant motet' Es sang vor langen Jahren, sur des paroles du pote romantique allemand C.M. von Brentano.

Une expérience profonde et émouvante.

Batailles

Concerto Palatino, La bande Montréal Baroque.

Les oeuvres évoquant la guerre sont peu nombreuses mais elles forment un corpus bien distinct dans l'histoire de la musique. Pendant la période baroque, la musique de bataille était particulièrement appréciée pour sa charge expressive et dramatique. Elle incluait des fanfares de trompettes, des cris de rassemblement et citait d'authentiques fragments de musique militaire. Le vigoureux et célèbre ensemble de cornets bouquin, Concerto Palatino, s'allie quelques-uns des meilleurs interprètes sur instruments anciens de Montréal afin de fomenter et faire éclater de belles scènes de guerre baroques.

Ce disque a remporté en 2005 le prix Opus dans la catégorie Disque de l'année - musique médiévale, de la Renaissance et baroque.

Orfeo Fantasia

Sylvain Bergeron (luth), Charles Daniels (ténor), Olivier Fortin (clavecin), Margaret Little (viole de gambe), Susie Napper (viole de gambe), Nigel North (luth), Skip Sempé (clavecin).

Il n'est pas étonnant que les musiciens de l'époque baroque aient été fascinés, dans la légende d'Orphée, tant par la tragique histoire d'amour du couple mythique que par la relation des extraordinaires pouvoirs de la musique, auxquels les anciens Grecs portaient foi.
Ainsi, parmi les tout premiers opéras figurent deux Euridice, la première de Jacopo Peri, l'autre de Giulio Caccini, ainsi que l'Orfeo de Monteverdi. Et jusqu' à Haydn, en passant par Luigi Rossi, Telemann et Gluck, les compositeurs ont porté à la scène l'histoire malheureuse, rappelant du même coup la puissance de l'art des sons, dont ils étaient eux-mêmes les dépositaires.

Notre enregistrement fait appel diverses musiques choisies pour évoquer l'épisode central du mythe et composes en Italie, en Angleterre et en France durant les deux premières décennies du XVIIe sicle. Tandis que les pièces de luth et de clavecin suggèrent l'art d'Orphée lui-même, charmant avec sa lyre hommes, bêtes et dieux, quelques pages instrumentales et quelques belles interventions du héros sont empruntés l'Orfeo de Monteverdi. Enfin des monodies italiennes, des airs de cour et des airs de John Dowland et de Tobias Hume expriment les diverses vicissitudes qui tissent la trame de toute existence.

L'ange Marais

Marin Marais a publié cinq livres de pièces pour violes et basses continues. Le quatrième, édité en 1717, est le plus intéressant. On y trouve ces deux Pièces à trois violes. Marais remarque que c'est la première fois en France qu'une telle oeuvre, en trois parties indépendantes, est écrite. Wieland Kuijken est l'invité du tandem de violistes Les Voix humaines, qui célèbrent cette année leur vingtième anniversaire. Marin MARAIS (1656-1728) : Première et deuxième suites à trois violes en ré majeur (Pièces à une et trois violes, IVè livre, 1717) ; Le tombeau pour Monsieur de Lully (Pièces de violes, IIè livre, 1701)

Marin Marais - Sémélé

Outre ses compositions pour la viole de gambe, Marin Marais a écrit quatre opéras, parmi lesquels Sémélé, qui date de 1709. La Bande Montréal Baroque propose ici l'ouverture et les danses extraites de cette magnifique partition, où règne la plus belle variété, tant dans les rythmes que dans les couleurs orchestrales. Particulièrement remarquable par son ampleur et ses contrastes, la grande chaconne de l'acte II constitue le sommet de cette suite d'orchestre.

Bach - Cantates

Cet enregistrement rassemble trois cantates dédiées au culte de la Vierge Marie. La cantate BWV 1, Wie schön leuchtet der Morgenstern (Comme elle resplendit, l'étoile du matin !), écrite pour la fête de l'Annonciation, renferme quelques-unes des pages les plus connues de Bach, entre autres le choral Jésus, que ma joie demeure . La cantate 82, Ich habe genug (J'en ai assez) a été écrite pour la fête de la Purification, et la cantate BWV 147, Herz und Mund und Tat und Leben (Coeur et voix et geste et vie), pour la fête de la Visitation.

Le cycle Bach de la maison ATMA tient compte des plus récentes recherches dans le domaine, prenant le parti de perpétuer la tradition selon laquelle ces cantates étaient originalement chantées une voix soliste par partie, y compris les chorals. Cette collection est la première présenter les cantates dans une version une voix par partie et est également la seule à être publiée au format SACD hybride.

Copyright 2011 Montréal Baroque. Tous droits réservés.